MBA spécialisé International Travel Management

MBA spécialisé International Travel Management 

  • Titre de Niveau I Manager des activités du tourisme et des voyages

Ce diplôme est accessible en formation continue via un parcours diplômant.

  • Il est nécessaire de suivre 34 modules de formation soit 49 jours en centre de formation et 7 blocs de compétences sont à valider.
  • La formation est également complétée par un stage en entreprise de 6 mois avant de pouvoir soutenir devant un jury de professionnels.
  • Vous êtes accompagné avant, pendant et après la formation.

PRÉSENTATION

Le MBA International Travel Management est une formation qui a pour vocation de donner aux participants une connaissance aboutie des stratégies des entreprises de l’industrie du Tourisme et des Voyages.

DIPLÔME

Après leur stage, les participants viennent soutenir leur projet devant un jury composé de professionnels de l’industrie, de professeurs de l’ESCAET et de la direction afin de valider leur diplôme.

DÉBOUCHÉS

Tout comme les entreprises d’accueil et les missions de stages sont variées, les débouchés le sont tout autant. Les diplômés peuvent intégrer l’ensemble des secteurs de l’industrie du voyage à des postes de Manager en lien avec le commercial, la production, le marketing/webmarketing, la communication, l’événementiel…

TARIFS ET LIEUX

  • 11 160 € TTC
  • Sur Paris : Adresse à venir
  • Sur Aix en Provence : 6 avenue grassi, 13100

DURÉE

  • Heures de théorie et de pratique en centre : 378 heures
  • Heures FOAD : 24 heures
  • Heures d’examens, hors révision : 53 heures
  • Stage en entreprise : 676 heures

Demande de contact

  • L’année 2013 aura été pour moi sans doute l’une des plus mouvementées. En effet, à cette époque j’étais collaboratrice depuis 7 années dans un laboratoire pharmaceutique mondial. Or, celui-ci, annonce un Plan de Sauvegarde de l’Emploi… et à cet instant tout s’écroule, la remise en cause devient le centre de toutes mes pensées et les sentiments de peur et de doute ont pris le dessus ! Il faut comprendre que j’avais un parcours très atypique. J’avais 33 ans, 17 ans d’expérience professionnelle majoritairement dans l’industrie pharmaceutique et une formation «différente des autres ». En effet, j’ai débuté en 1995 par un apprentissage « préparatrice en pharmacie » à l’âge de 15 ans en sortant du collège, ce qui m’a valu une équivalence BAC+1 puis en 2002 j’ai fait une formation en contrat de qualification pour devenir « déléguée médicale ». J’étais donc titulaire d’un nouveau diplôme équivalent à un BAC+2. Je n’avais pas de parcours « classique » type universitaire ou école supérieure et « que » des équivalences. Alors que jusqu’à présent cela ne m’avait jamais posée de problème, je réalise que parce qu’il y a ce PSE, j’aurai peut-être des difficultés à rebondir… La chance que j’ai eue est que mon entreprise a mis en place un suivi personnalisé pour chaque employé visé par le PSE. En lien avec une société de consulting spécialisée, mise à disposition par mon employeur, j’ai effectué un bilan de compétences sur près de 6 mois. Et il fut très révélateur. Parmi toutes mes missions professionnelles et mon expertise développée durant mes années de travail, une sortait du lot : ma passion de l’organisation et de la mise en place d’évènements dans le milieu des affaires. Tout portait à croire que je devais me diriger vers une formation qui pourrait me rendre « experte » dans ce domaine. Je l’étais d’un point de vue pratique mais je n’avais pas forcement une vision claire de ce que ce domaine incluait et tous les acteurs qui le composaient. Je devais reprendre mes études ! Mais où ? Et surtout comment ? En ai-je les capacités ? Se retrouver face à des étudiants de 20 ans ne me poserait il pas des problèmes en termes d’intégration? Suis-je capable de m’adapter à un rythme d’étudiant après toutes ces années de travail ? En premier lieu je pris la décision de faire une Validation des Acquis d’Expérience qui me permettrait d’obtenir un équivalent BAC+3. En parallèle, après de longues recherches j’ai identifié plusieurs écoles dont l’Escaet. Ce qui a fait la différence c’est le contenu pédagogique qui semblait bien plus complet et ciblé que les autres écoles. D’un côté il y avait des formations « généralistes avec un pôle tourisme », de l’autre il y avait l’Escaet. Rapidement je pris contact avec Laurie Larchez et un 1er RDV téléphonique confirma mon choix d’intégrer cette école. Le dossier finalisé, et mon équivalence BAC+3 en poche il ne me restait plus qu’à passer la dernière phase de recrutement avec une lettre détaillée expliquant mon choix. En parallèle, il me tenait à cœur de participer aux JPO de novembre 2013. Ma présence à cette rencontre n’a fait que confirmer mon choix. En effet, j’ai pu découvrir de manière concrète l’école à taille humaine, le corps professoral ainsi que les étudiants qui ont participé de façon active au déroulement de cette journée. Ce qui m’a plu c’est la proximité avec les élèves et la direction ainsi que la présentation plus détaillée du contenu pédagogique et des évolutions professionnelles que l’on peut attendre en intégrant l’industrie du tourisme. J’ai aussi eu la chance d’échanger avec François M. élève en 2e année de MBA en reconversion professionnelle. Il a été très honnête dans ses propos en m’expliquant que ce n’était pas toujours facile car le rythme est très soutenu mais que cela en valait la peine car la formation est extrêmement complète. Ma présence à ces JPO m’a aussi permis de confirmer que ce qui est dit sur le site et dans les brochures de l’Escaet était réel. Il est vrai que lorsqu’on lit « 90% d’insertion professionnelle avant la fin des études » ou « profil Escaet très recherché par les professionnels de l’industrie du tourisme » cela fait rêver ! Mais il s’avère que tout était juste. Il faut comprendre que malgré ma volonté de me spécialiser dans un domaine qui m’attirait depuis des années, de nombreux doutes me poursuivaient et notamment en terme de capacité à intégrer une école supérieure. Après plusieurs échanges et conseils avec Laurie, la décision fut prise d’intégrer l’Escaet en 2 ans afin d’obtenir un MBA. Dossier validé, formalités administratives avec mon employeur réglées, il me fallait maintenant venir m’installer à Aix en Provence. Le 6 octobre 2014 arriva cette rentrée tant attendue !! Mes débuts à l’école ont été un peu difficiles car, sans cesse je doutais de mes capacités. Puis avec le temps, et assez rapidement je dois dire, j’ai pris le rythme. Oui les cours sont soutenus, oui les professeurs nous demandent beaucoup de travail personnel. Mais à l’heure où j’écris ce témoignage, je suis à 2 mois d’effectuer mon 1er stage en entreprise. Je suis toujours là, et très heureuse, ne regrettant pas un instant mon choix.Je suis très confiante quant à mon avenir car le contenu pédagogique est à la hauteur des constantes évolutions de cette industrie car mis à jour régulièrement et les professeurs sont des professionnels de l’industrie prêt à nous écouter et nous aider dès que nécessaire. Tout cela fait que nous devenons de jour en jour un peu plus experts dans le domaine.

    La spécificité de l’Escaet est aussi de proposer des spécialisations (notamment dans le voyage d’affaires) mais aussi des ultra spécialisations afin de faire des étudiants des experts dans le domaine qui nous tient le plus à cœur comme par exemple le MICE (évènements) ou le Marketing/Webmarketing. Malgré tous mes doutes, mes formations passées hors des cursus traditionnels et ma totale méconnaissance de l’industrie du tourisme, j’ai réussi à intégrer cette école avec toute ma motivation et ma ténacité. Je suis très bien intégrée et la différence d’âge avec les autres étudiants passerait presque inaperçue. Il faut bien comprendre que cette formation a pour vocation de faire de nous des professionnels de l’industrie du tourisme et de nous insérer dans la vie active dès la fin des études. Croyez-moi, tout, vraiment tout, est fait pour aller dans ce sens. Ayant déjà eu de longues années de travail derrière moi, le fait de ressentir constamment cette volonté de la part des professeurs de nous guider au mieux dans notre avenir professionnel est très plaisant, nous met en confiance et participe pleinement à notre réussite.

    Agnès Huntzinger MBA spécialisé International Travel Management depuis Octobre 2014 :
  • Titulaire d'un diplôme d'ingénieur en automatique et informatique industrielle de l’Ecole Polytech' Annecy-Chambery obtenu en 2002, j'ai travaillé pendant sept ans chez Alten, une société d'ingénierie et de conseils en technologie, pour des clients du secteur automobile comme Delphi et PSA Peugeot Citroen. Bien que très investi et intéressé par l'ingénierie, je n'étais pas passionné par l'automobile. J'ai donc décidé de quitter mon emploi et de prendre une année sabbatique pour réaliser un rêve : partir en backpacker découvrir de nouveaux horizons à travers le monde (Japon, Australie, Nouvelle-Zelande…).

    A mon retour, j'ai passé plusieurs mois avant d'identifier clairement les domaines dans lesquels je pourrais m'épanouir pleinement : le tourisme, les voyages et les nouveaux concepts et nouvelles technologies liés au web et aux réseaux sociaux. N'ayant à l'époque que trop peu de connaissance dans ces secteurs, et pensant ne pas pouvoir me réorienter professionnellement sans formation supplémentaire, j'ai choisi de reprendre des études, pour une ou deux années. Après de nombreuses recherches sur les meilleures formations en France autour du tourisme et des voyages, j'ai sélectionné et participé aux entretiens de deux formations : l'ESCAET et l'ESTHUA. Accepté aux deux, j'ai choisi l'ESCAET, en grande partie pour sa renommée dans l'industrie du travel, pour sa qualité d'école privée à taille humaine (à contrario d'une formation universitaire), pour le suivi personnalisé des étudiants qui était mis en avant, pour son taux d'insertion de 90% le jour du diplôme et enfin… un petit peu pour Aix-en-Provence! 😉

    Souhaitant conserver un diplôme de BAC+5, j'ai naturellement opté pour la formation MBA en 2 ans et ai choisi la filière Leisure Travel et l'Ultra-spécialisation Marketing/Webmarketing. J'ai réalisé mon stage de première année de MBA en tant que chargé de business development chezWipolo, start-up francaise du social travel et service web et mobile qui permet à ses utilisateurs de préparer, organiser et partager leurs voyages avec leurs amis.

    J'arrive aujourd'hui en fin de formation. En toute honnêteté je considère ce choix de réorientation professionnelle et de reprise d'études à l'ESCAET comme la meilleure décision que j'ai eu l'occasion de prendre. La formation est excellente (et intense!), elle est mise à jour quotidiennement en fonction de sujets qui font l'actualité du secteur, le suivi personnalisé qui était promis est une réalité, des entretiens individuels entre étudiants et Marie, directrice de l'école, étant régulièrement programmés en première et deuxième année, le choix est laissé à chacun d'entre nous d'approfondir ses connaissances sur un sujet de recherche qui lui tient à coeur - l'innovation, en ce qui me concerne. J'ai d'ailleurs lancé récemment ce nouveau service : www.guabba.com 😉 - et enfin le taux d'insertion est également une réalité : la formation n'étant pas encore terminée, j'ai déjà une proposition d'embauche dans les domaines que j'avais identifiés : le tourisme, le web et le social.

    Enfin, et ce n'est pas anodin, l'ambiance est excellente, que ce soit entre étudiants (j'en oublie parfois la différence d'âge, tant je trouve les étudiants matures) et avec le corps professoral qui est certes très exigeant avec les étudiants mais l'est peut-être encore plus avec lui-même, ce qui ne peut qu'imposer le respect entre chacun d'entre nous.

    D'ici quelques jours je quitterai l'ESCAET. Je profite donc de ce témoignage pour remercier très sincèrement toute l'équipe de direction et de professeurs de l'école qui m'ont apporté tout ce dont j'avais besoin pour rebondir à un moment où j'en avais certainement le plus besoin.

    Arnaud Desmarest MBA spécialisé International Travel Management promotion 2014
  • Lorsque je contacte par mail l'ESCAET en juillet 2011, c'est au tout départ dans le but de me renseigner sur la formation professionnelle dispensée, car j'ai trouvé de très bonnes critiques au sujet de cet établissement, un des meilleurs en son domaine ; je suis alors dans la vie active depuis 6 ans, avec diverses expériences professionnelles (Chargée de Communication, Professeur de soutien scolaire, Vendeuse-Conseil) dans lesquelles je ne suis jamais parvenue ni à évoluer, ni à m'épanouir... Ce n'est pas ce à quoi je m'attendais non plus, pour être honnête, à la sortie de l'Université. Suite à un bilan de compétences qui m'a permis de redéfinir mes objectifs professionnels, il m'est apparu évident que ce dont j'avais envie et besoin était de travailler avec plaisir, dans un secteur qui me passionnerait...et en réalité, le Tourisme a depuis toujours été dans mes projets ! Deux stages à l'Université, dans un Office de Tourisme et dans un CDT, puis la volonté de suivre la spécialisation en Master, qui a cessé d'exister juste avant que je puisse l'intégrer...

    C'est ainsi que très rapidement après l'envoi de mon mail, Gaëtane GAMBIER-THUROT, Directrice de la Recherche, me répond par téléphone afin d'échanger avec moi, de comprendre ma démarche. Lors de notre conversation, elle me suggère dans un premier temps de considérer plutôt la formation en Bachelor, équivalent à un Bac + 3 ans, qui m'apporterait une formation plus pertinente et complète sur l'industrie du Tourisme, au vu de mon profil. Elle me parle également de la formation de MBA International Travel Management, donc un Bac + 5 ans, qui propose un enseignement plus approfondi  - et plus exigeant - sur l'industrie et ouvre de très nombreuses perspectives de carrières à responsabilités ; il est vrai que déjà titulaire d'un Master, ma considération s'est plutôt portée sur le MBA ! Mais à 29 ans, reprendre des études sur deux ans, changer de ville, de situation financière - n'ayant droit à aucune aide, j'ai dû contracter un emprunt pour financer mes études, mais pas à taux étudiant ! - et finalement changer de vie est loin d'être une décision que l'on prend à la légère. Tout est réfléchi, pesé...Est-ce que je vais réussir à m'intégrer auprès d'étudiants de 22 ou 23 ans environ ? Est-ce que je parviendrai à reprendre des réflexes d'étudiante ? A suivre et apprendre des leçons en classe ? Et puis on se lance...

    Aujourd'hui, je termine ma seconde année de MBA ! J'ai choisi la spécialisation Corporate Travel et l'ultra-spécialisation Gestion de Projets - pas d'OT ni de CDT, mais tellement de défis passionnants à relever ! Mon domaine de prédilection : la gestion de flotte automobile ! J'arrive à la fin de mon cursus et je l'affirme volontiers : je suis ravie de ma décision d'intégrer l'ESCAET, sans doute l'une des meilleures que j'ai prises, et je m'éclate !! Oui, le MBA à l'ESCAET demande un réel engagement en tant qu'étudiant, mais c'est une formation vraiment différenciante : on y apprend ce qu'est l'industrie du Travel et toute sa complexité, ses tendances actuelles et futures, on étudie tous les acteurs, toutes les interactions, tous les enjeux... L'Ecole étant à taille humaine, l'ensemble du corps enseignant et de la Direction est véritablement accessible et  connait chacun de nous, nos parcours, notre personnalité, nos projets, nos besoins...Les cours se font dans l'interaction, voire les débats parfois ! De plus, les enseignements sont de qualité et collent toujours parfaitement à l'actualité, aux vraies problématiques du secteur et cette différence est connue et reconnue par les acteurs du Tourisme et des Voyages ! Le vrai plus à mon sens, ce sont précisément toutes les interventions des professionnels auxquelles nous avons l'opportunité de participer et qui nous donnent la chance d'échanger "en direct" avec eux. En tant que futurs diplômés de l'ESCAET, je suis convaincue que nous avons une réelle valeur ajoutée à faire valoir. Pour ce qui est de l'intégration, je n'ai eu sincèrement aucune difficulté ! Nous venons tous d'horizons différents, nous avons tous des profils différents, alors l'ouverture d'esprit est au rendez-vous, et c'est aussi une des forces de l'ESCAET.

    Est-ce que je suis confiante en mon avenir professionnel ? Aujourd'hui, plus que jamais ! Et tout cela, c'est exactement ce que je suis venue chercher.

    Anne-laure MBA spécialisé International Travel Management promotion 2014