En stage avec Mélissa au Grand Site Concors Sainte-Victoire

Mélissa, actuellement en MBA1 à l’ESCAET, est en stage en tant que chargée d’animation territoriale pour le Grand Site Concors Sainte-Victoire.

Mes missions

1. Partir à la rencontre des socioprofessionnels du Pays d’Aix

  • Accompagner les acteurs locaux dans leur rencontre des uns avec les autres
  • Les informer
  • Participer à une dynamique d’entraide, de partage des savoirs et de découverte

2. Evaluer la charte Sainte-Victoire, Grand Site de France et le tourisme en Pays d’Aix

Une charte du tourisme durable a été rédigée collégialement et signée en 2014 par les communes, la Communauté du Pays d’Aix à l’époque et de nombreux offices de tourisme et syndicats d’initiative

  • Conforter un tissu professionnel
  • Définir un socle philosophique de collaborations sur les projets touristiques

Près de 8 ans plus tard, il s’agit de tirer un bilan de cette charte, évaluer son efficience et en envisager l’ouverture aux acteurs privés.

3. Ouvrir la charte aux acteurs privés

Travailler en lien constant avec le terrain pour étendre cette culture de gouvernance partagée aux communes.

Le Grand Site Concors Sainte-Victoire fonctionne en confiance avec les acteurs du territoire sur des projets co-construits.

Créer, chez le visiteur quel qu’il soit, l’envie de découvrir plus profondément le territoire, d’aller rencontrer les producteurs, prestataires ou créateurs de produits et enfin de consommer.

4. Elaborer et faire passer un questionnaire adressé aux signataires de la charte

  • Avoir des informations sur leur manière d’accompagner les flux touristiques
  • Actions menées dans l’esprit de la charte
  • Les pousser à s’interroger sur la charte signée en 2014 et sur ces 8 dernières années (des changements ? une nouvelle manière de voir et d’agir ? son ouverture aux acteurs privés ?)
  • Prendre rdv avec les signataires pour les assister et les accompagner dans leurs réflexions

5. Séminaire Grand Site de France

  • Création de la liste des participants à partir d’APIDAE
  • Invitation
  • Suivi

6. Journées d’immersion au kiosque d’information du Barrage de Bimont

 

Ce que le stage m’apporte

  • Travailler mon esprit critique
  • Approfondir mes réflexions sans arrêt
  • Apprendre à accepter les frustrations, persister et avancer
  • Collaborer avec toute sorte d’acteurs (privés et publics)
  • Réelle connaissance du territoire du Pays d’Aix
  • Construction d’un réseau solide de professionnels

 

Ce que j’y découvre

  • L’esprit Grand Site de France

Un Grand Site de France n’est pas un territoire ordinaire. Il est caractérisé par des paysages protégés sublimes et illustres mais aussi par une identité préservée, une humanité. Un quelque chose de différent qui en fait une destination.

  • La gestion des flux touristiques

Travailler à une répartition harmonieuse des flux touristiques dans l’espace et le temps participe à une qualification de l’offre en cohérence avec la volonté d’un tourisme doux qui n’altère par l’esprit des lieux, maître mot dans un Grand Site de France.

  • Les locaux au cœur des dynamiques touristiques

Dans une région où la politique touristique est très offensive, il s’agit de concilier la qualité de l’offre et celle de la vie des résidents, de maintenir une activité économique qui conserve sa spécificité et n’artificialise pas le paysage.

 

Comment ma formation à l’ESCAET m’aide dans la réalisation de mes missions ?

  • Mise en pratique des enseignements via des cas d’entreprises concrets : efficacité aussi bien pour des tâches bureautiques que sur le terrain
  • Connaissances solides sur le secteur du tourisme et ses différents aspects
  • Autonomie, adaptabilité, réactivité, polyvalence, prise d’initiatives, faire confiance à ses compétences et à soi-même

 

Pourquoi m’être dirigée vers ce type de missions ?

  • Qu’est-ce qu’un chargé d’animation territoriale ?

Le chargé d’animation territoriale assure une promotion mesurée en phase avec le respect de la vie locale, donc de l’identité du site. Il participe au ciblage de la clientèle touristique qui viendra le visiter.

En faisant connaître les richesses et potentialités du territoire, il valorise l’économie locale. Il contribue à faire passer cette notion de la qualité de l’esprit des lieux auprès du grand public.

C’est un métier basé sur la connaissance du territoire, des personnes et sur la qualité du lien.

  • Un métier de mémoire et de pédagogie

C’est un métier de mémoire car il transmet l’histoire de son territoire. Il doit être capable de sensibiliser sur l’esprit des lieux.

Un métier de pédagogie car il doit savoir partager des informations ou du savoir historique, naturaliste et patrimonial. Il n’édulcore pas la réalité mais le présente avec pédagogie.

 

Une journée dans la peau d’un garde nature

Pour voir la journée type d’un garde nature, c’est par ici !

Mélissa Eliet en stage   En stage au Grand Site Sainte-Victoire   Photo du stage de Mélissa   Le stage de Mélissa en un jour

 

Pour toute question, vous pouvez contacter Mélissa par email à [email protected]

Articles récents